In Canada, En Français, Latin America and the Caribbean, Lima Group, North America, Other languages, Venezuela, Venezuela attempted coup

Screengrab

Le Groupe de Lima – Hors du Canada ! Le Canada – Hors du Groupe de Lima !

Le 20 février, le gouvernement Trudeau accueillera un autre conciliabule du “Groupe de Lima” anti-Venezuela à Gatineau, au Québec.

En anglais 

Publié le 19 février, 2020
__________________________________________

Le 20 février, le gouvernement Trudeau accueillera un autre conciliabule du “Groupe de Lima” anti-Venezuela à Gatineau, au Québec.

Cette session fait suite à la venue récente à Ottawa de Juan Guaidó, qui s’est autoproclamé “président intérimaire” du Venezuela; il fut chaleureusement accueilli par le Premier ministre Justin Trudeau et le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne.

Le “Groupe de Lima” est un ramassis d’États de droite et profascistes en Amérique latine, y compris le gouvernement Bolsonaro au Brésil, les putschistes en Bolivie et le régime d’extrême droite d’Ivan Duque en Colombie, entre autres. Le Groupe Lima, sous la tutelle de ses maîtres à Washington, coordonne la campagne de renversement de régime contre le gouvernement vénézuélien dûment élu.

La guerre politique, économique, médiatique et paramilitaire contre le Venezuela et son peuple comprend : (1) l’imposition de sanctions punitives – en fait un blocus – contre le Venezuela dans une tentative de paralyser l’économie nationale et de générer des souffrances et des morts immondes parmi la population civile ; (2) la campagne d’isolement international du Venezuela en saisissant ses avoirs étrangers, ses ambassades et ses consulats à l’étranger ; (3) l’organisation et le financement du Guaidó et de la soi-disant “opposition” à l’intérieur du pays, y compris sa tentative (avortée) de coup d’État le 30 avril 2019 ; et (4) les menaces à peine voilées d’agression militaire directe contre l’État souverain du Venezuela. Toutes ces actions sont en violation flagrante du droit international et des chartes de l’ONU et de l’OEA. En vertu des dispositions du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, il s’agit de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Le rôle d’ingérence du Canada en tant qu’allié des États-Unis dans cette campagne criminelle contre la souveraineté du Venezuela est tout aussi choquant qu’inacceptable. Les mêmes tisseurs de pouvoir au Canada qui mettent enœuvre ce programme impérialiste sont responsables d’agressions antidémocratiques dans leur propre pays, d’une oppression coloniale envers les contestations du peuple Wet’suwet’en et contre les droits des peuples indigènes ailleurs au Canada, d’attaques contre les enseignants en Ontario et contre les droits syndicaux en général, et de la poursuite de son offensive d’austérité corporatiste contre les conditions de vie et les programmes sociaux de la population en général. Avec ce bilan – au pays et à l’étranger – le Canada ne mérite pas un siège au Conseil de sécurité des Nations unies tant convoité par le gouvernement Trudeau.

Pour ces raisons, nous enjoignons tous les groupes et comités de paix et de solidarité, ainsi que les organisations syndicales, progressistes et démocratiques, de convoquer des manifestations à l’échelle du pays le 20 février pour condamner le conciliabule du Groupe de Lima et exiger que le Canada retire ses sanctions unilatérales et illégales contre le Venezuela, mette fin à son soutien au renversement de régime et quitte le groupe de Lima. MAINTENANT !

Des groupes de la région de la capitale fédérale, avec le soutien du Québec et du sud de l’Ontario, préparent une grande manifestation à Gatineau jeudi le 20 février. Nous invitons donc les groupes et les individus concernés à organiser des actions locales – y compris des manifestations et des piquets de grève dans les bureaux de circonscription des députés libéraux – en solidarité avec les manifestants de Gatineau. Nous espérons qu’au cours des prochains jours, des actions pourront être planifiées dans plusieurs centres à la grandeur du pays afin de réclamer :

Le Groupe de Lima – Hors du Canada ! Le Canada – Hors du Groupe de Lima !
Mettez fin aux sanctions contre le Venezuela MAINTENANT !
Rétablissez des relations diplomatiques complètes !
Non à la complicité canadienne avec la campagne de Washington pour le “renversement de régime” ! Ne touchez pas au Venezuela !

Les organisations suivantes parrainent cet appel : Canadian Cuban Friendship Association- Vancouver, Canadian Peace Congress, Hamilton Coalition to Stop the War (HCSW), Vancouver Frente para la Defensa de los Pueblos – Hugo Chavez.

*****

EDITOR’S NOTE: We remind our readers that publication of articles on our site does not mean that we agree with what is written. Our policy is to publish anything which we consider of interest, so as to assist our readers in forming their opinions. Sometimes we even publish articles with which we totally disagree, since we believe it is important for our readers to be informed on as wide a spectrum of views as possible.

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search

Translate »